Les projets du réseau bus de Fort-de-France (Mozaik) - Transports Urbains Francais (T-U-F)

Les projets du réseau bus de Mozaïk

En 2011, la CFTU a obtenu une nouvelle Délégation de Service Public (DSP) afin d’exploiter son réseau de transports urbains pour une durée de 12 ans, à partir du 1er Janvier 2012.

Cette Délégation de Service Public comprend :


Une nouvelle gamme tarifaire

Elargissement de la gamme tarifaire, grâce à la création de 4 nouveaux abonnements, dont un abonnement intermodal bus-bateau.
Un abonnement pour tous à 38 euros et un abonnement social à 19 euros par mois, ont été commercialisés en Janvier 2012.
Un abonnement combiné « bus-bateau » à 110 euros par mois sera mis en place en Septembre 2012.
Cet abonnement intermodal nommé « Busséo » sera effectué en partenariat avec la société maritime « Vedettes Madinina » qui relie Fort-de-France aux Trois-Ilets.
La création d’un abonnement annuel fidélisera la clientèle.
Son tarif sera de 10 fois, la valeur de l’abonnement mensuel.
Le client pourra voyager 12 mois, tout en en payant seulement 10.
L’abonnement annuel sera commercialisé à la rentrée 2013.

Augmentation du ticket unitaire, passant de 1,10 euro à 1,20 euro.

La gamme de tickets sera diversifiée, notamment lors d’évènements de la vie locale.
En effet, une nouvelle palette de tickets à durée limitée sera déployée lors d’évènements de la vie locale tel que le carnaval, tour des Yoles, tour de la Martinique cycliste.
Création de tickets unitaires aller-retour « Alé-Viré » au prix de 2,20 euros, et de ticket journée « Pass’Crusoé » à 3,50 euros.
Des tickets touristiques seront également mis en place pour les voyageurs qui souhaitent découvrir les sites touristiques de la CACEM.

Le prix de l’abonnement « Junior » et  « Campus » augmentera de 5 euros, passant d’un tarif mensuel de 25 à 30 euros.
Les autres abonnements ne subiront pas d’augmentation.



Rendre le transport accessible à tous

Création d’une offre de service de Transport À la Demande (TAD), équipé de 4 véhicules spécialement aménagés pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR).

Le « Transport à la demande » est un système de transport public, dont la prestation est effectuée suite à une demande préalable d’au moins un client.
Le service devra obligatoirement faire l’objet d’une réservation, la veille de la course par téléphone entre 8h et 16h du lundi au vendredi. Les transports du dimanche et du lundi devront être réservés au plus tard le vendredi.

Ce service de TAD sera réservé aux handicapés moteurs dont le taux d’incapacité est supérieur à 80%.
Dans l’éventualité où une personne sollicite ce service car elle subit des difficultés à se déplacer de façon temporaire (fracture d’un membre par exemple), son cas sera analysé.

Le TAD permettra d’assurer la mobilité sur le Périmètre de Transports Urbains (PTU), pour les personnes qui ne peuvent pas utiliser le réseau actuel de bus.
Pour bénéficier de ce service, le client devra obligatoirement résider sur le PTU : Schoelcher, Fort-de-France, Saint-Joseph ou Le Lamentin.

Tous les motifs de déplacements seront acceptés.

Le système fonctionnera en « porte-à-porte » : le client sera pris en charge devant son domicile, et déposé devant son lieu de destination.
Le TAD reste un transport collectif, les courses pourront regrouper plusieurs voyageurs sur un même secteur.

L’itinéraire et les horaires seront libres, tout en restant dans l’amplitude horaire
5h00 - 21h30.
Le tarif sur le TAD sera identique au tarif pratiqué sur le réseau Mozaïk. L’accompagnateur du PMR pourra emprunter ce service, en s’acquittant du prix du ticket unitaire.

La prise en charge des clients souffrant de déficiences sensorielles ou motrices inférieur à 80%, se fera par les lignes de bus urbaines.

Afin de répondre aux normes sur l’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR), des places spécifiques réservées seront aménagées.
Des informations visuelles et sonores à bord annonceront le déroulement du voyage, ainsi que les arrêts et perturbations.

Pour les déficients visuels, les girouettes à l’extérieur du véhicule affichant la destination seront reprogrammées, avec des caractères de grande taille.

Une formation et sensibilisation du personnel sont prévues, afin de rendre les conducteurs attentifs à la montée et descente du passager handicapé.

L’accostage au plus près de la bordure du point d’arrêt permettra une gestion des flux de montées et descentes facilitée des clients.

Construction d'un Centre Technique des Transports

Un Centre Technique des Transports (CTT) sera construit sur le site de la Trompeuse, sur le territoire de la commune du Lamentin à l’horizon 2013.

Ce CTT de 39 200m² regroupera tous les services actuels de Mozaïk (maintenance, exploitation, remisage, comptabilité et administration), sauf les agences commerciales, qui resteront indépendantes.
Le site disposera de 100 emplacements pour garer les autobus.
A noter que des emplacements spécifiques sont prévus pour des bus articulés de 18 mètres, dans l’éventualité où la CFTU remporterait l’appel d’offre concernant le Transport en Commun en Site Propre (TCSP).

La CFTU souhaite faire de ce bâtiment un centre technique avec le label Haute Qualité Environnementale (HQE).
Un centre technique totalement HQE a déjà été construit par Transdev, à proximité de Marne La Vallée en région parisienne, sur le site de Bailly-Romainvilliers.
Ce site a été le premier centre technique totalement HQE de France, dédié aux transports de voyageurs.
Afin de mener à bien ce projet, la CFTU travaillera en coopération avec les équipes de Véolia-Transdev, ainsi que de l’assistance spécialisée de la Maîtrise d’Ouvrage sur la partie HQE, qui ont participés à la construction du site de Bailly-Romainvilliers.

 

Des outils pour informer et communiquer

Mise en place d’informations pour la clientèle grâce à des moyens technologiques.
Un site internet officiel a été créé depuis le 31 Janvier 2012 (www.mozaik.mq).
Mise en place d’un dispositif d’annonces sonores et visuelles dans les bus.
Création d’un Système d’Aide à l’Exploitation (SAE) afin de suivre en temps réel la position de chaque bus.
Ces informations serviront notamment à localiser rapidement le bus en cas d’incident, mais également à fournir un Système d’Information des Voyageurs (SIV) en temps réel.
Le SIV sera utilisé afin de connaître le temps d’attente réel du prochain bus grâce à sa géolocalisation.
Ces informations seront affichées grâce à des bornes dans les gares routières, et lieux publics fréquentés (hôtel de ville, centres commerciaux, université).
Il sera également possible de consulter ces données depuis son téléphone portable, via un site mobile.